Sélectionner une page

Qu’est ce que le débosselage sans peinture ?

Le débosselage sans peinture est la technique incontournable dans la prise en charge des dégâts provoqués par la grêle.

Le débosselage sans peinture (DSP) permet de réparer tout type de petites bosses sur les carrosseries automobiles :

  • impacts de grêle
  • coups de portière
  • coups de caddie
  • projectiles divers (balle, ballon, cailloux, pomme de pin, châtaigne….)

L’impact est redressé par de multiples petites pressions à l’arrière de celui-ci, jusqu’à le faire disparaître. Le redressage sans peinture n’est plus uniquement utilisé par les constructeurs, mais surtout aujourd’hui pour réparer les sinistres dus aux chutes de grêle. Elles sont connues pour leur brièveté mais aussi pour leur violence. Les véhicules sont bien souvent parmi les biens matériels les plus touchés par ce phénomène météorologique dont la France est coutumière. Jusqu’à aujourd’hui la prise en charge de ces sinistres était synonyme d’immobilisation longue et d’intervention coûteuse. Aujourd’hui la technique du débosselage sans peinture permet une prise en charge rapide, efficace et économique. Les entreprises spécialisées dans ce domaine vont aujourd’hui vers de nouveaux clients et proposent donc désormais leurs services aux compagnies d’assurances et aux particuliers. Ces entreprises travaillent aussi pour des loueurs de véhicules et agissent soit sur des parcs entiers de véhicules, soit directement dans un garage automobile et pour un seul véhicule.

Quels sont ses atouts ?

  • Des économies de l’ordre de 20 à 60 % par rapport à une intervention traditionnelle.
  • Rapidité et qualité : peu de pièces à commander, peu de démontage, un temps d’intervention limité pour un résultat aussi probant qu’en carrosserie traditionnelle et évite le déclassement
  • Des clients satisfaits : immobilisation limitée, intégrité du véhicule préservée, technique assez spectaculaire et évite le déclassement véhicule neuf
  • Respect de l’environnement et de l’artisan : pas de peinture, donc pas de solvant ni de diluant
  • La possibilité de remettre rapidement en vente les véhicules sinistrés
  • Une diminution des coûts de gestion et des pertes d ‘exploitation parc professionnel
  • Traçabilité des interventions

Précédent

Suivant

venenatis Phasellus dolor. dictum id, leo vulputate, suscipit massa consequat. porta.